Bangkok

Après le froid et les hautes altitudes du Népal, me voici arrivé à Bangkok. Lors de la sortie de l’aéroport, dans le taxi, je remarque que les voitures roulent de manière ordonnée, ou à peu près, comme chez nous ! Chacun sur sa ligne, pas de bruit de klaxon, pas de tuk-tuk. Je vois des restaurants, des supermarchés, des coiffeurs, des hôpitaux. La civilisation telle que je la connais, quoi. Les repères sont plus simples à trouver.

Bangkok, c’est une ville remplie de surprises desquelles la majorité des touristes passent à côté (je crois que c’est français mais pô certain) pour ne vivre que la night life. Et même sachant cela, c’est difficile de tout voir, tout faire.

La ville change de visage après 17h. Les commerces de rue diurnes ferment et plient bagage pour laisser la place à ceux nocturnes. On ne vend plus des petits bijoux ou de la nourriture typique locale, mais plutôt des bracelets bariolés et flashis ou des serre-tête clignotant jusqu’au bout de la nuit pour le style, ou encore des scorpions, araignées,  vers, criquets et autres festivités pour nos palais (ou pour impressionner les filles).

Le jour, en se promenant un peu, on se retrouve devant des buddhas en or un peu partout, parfois imposant, parfois en quantité

Big big buddhas

Big big buddhas

À l'infini, et au delà

À l’infini, et au delà

Des marchés au bord de l’eau, des vendeurs d’amulettes

Amulettes à gogo

Amulettes à gogo

Marché

Marché

Des recoins cachés destinés à la méditation

Méditation

Méditation

More that a Piaf'

More that a Piaf’

Entrée de temple

Entrée de temple

Let's pray

Let’s pray

On mange beaucoup de choses, en particulier ce fameux repas Pad Thai, délicieux et à très bon prix

Brochettes

Brochettes

Pad thaï

Pad thaï

Le soir, c’est autre chose. Le soir, on essaie de manger des scorpions (c’est bon, d’ailleurs)

Croustillant, mais appétissant !

Croustillant, mais appétissant !

On aspire du gaz hilarant (qui m’a pas fait rire, mais bon, tant pis)

Gaz hilarant. Ou pas.

Gaz hilarant. Ou pas.

On rencontre du monde

Des rencontres

Des rencontres

Des rencontres

Des rencontres

Des rencontres

Des rencontres

On essaie des plats

Tapas locales

Tapas locales

Et bien sûr on sort, on fait la fête. Mais for my camera’s sake, je ne le prenais pas avoir moi.

Bref. Bangkok, c’est le jour et la nuit dans tous les sens du terme.

Et la nouvel an. Ah oui, le nouvel an. Il n’y a pas grand chose à raconter. Seulement que les rues sont bondées, le son est au maximum dans tous les bars, ça brille, ça crie, ça danse, ça boit. Ça aurait peut-être valu le coup de faire ça dans un endroit un peu décalé, mais bon tant pis. J’ai rencontré des gens géniaux, et passé une excellente soirée en leur compagnie. Alors, que demander de plus.

Anglais, allemands, argentins, israéliens, chinois, français. No diff.

Anglais, allemands, argentins, israéliens, chinois, français. No diff.

La rue principale. Voilà.

La rue principale. Voilà.

Alors eux, j'sais pas qui c'est, mais ils sont sur toutes mes photos

Alors eux, j’sais pas qui c’est, mais ils sont sur toutes mes photos

On est rentré. Qui repart ?

On est rentré. Qui repart ?

Les survivants

Les survivants

Alors voilà. Bangkok, j’ai pas eu l’occasion d’en voir beaucoup, et je suis parti dans le sud de la Thaïlande sur un coup de tête. Mais après m’être renseigné sur les procédures d’obtention d’un visa chinois, après avoir lu la galère que c’est pour récupérer ce fichu bout de papier, je vais devoir remonter à Bangkok pour en finir avec cette paperasse. Ça va me laisser le temps de bien visiter cette ville, qui a encore beaucoup à m’apprendre.

Ah, au fait, une excellente année à vous tous ! On la mérite bien après 2015.

  1. Bonne année continue tes photos sont super !
    Bruno C

    • Éric et Marie Sophie BARRE

      3 janvier 2016 at 22 h 36 min

      Tous nos meilleurs vœux pour cette nouvelle année , que ton voyage se poursuive bien, dans le joie de découvrir encore plein de belles choses. Je pense que ce passage en 2016 restera mémorable. .tes photos sont superbes. Continue à nous faire rêver la famille barre. Benj regagne demain les us c est plus terre à terre .

  2. Bonne année mon Rom, je serai pas très loun de toi, à PhnomPenh avec Aliénor, Papa et Maman, puis un crochet par HoChiMinh 🙂

    Bisous ! Continue de nous régaler avec tes récits !

  3. Éric et Marie Sophie BARRE

    3 janvier 2016 at 22 h 35 min

    Tous nos meilleurs vœux pour cette nouvelle année , que ton voyage se poursuive bien, dans le joie de découvrir encore plein de belles choses. Je pense que ce passage en 2016 restera mémorable. .tes photos sont superbes. Continue à nous faire rêver la famille barre. Benj regagne demain les us c est plus terre à terre .

  4. Bonne année Rom, Paris doit commencer à te sembler bien loin … que de rencontres, de belles images… profites lapin
    les Faure

  5. Romain

    4 janvier 2016 at 8 h 05 min

    Merci et bonne année à tous ! Je vous embrasse fort fort !
    Alex profitez bien en famille !!
    Oui Marie Sophie, je pense que je m’en rappellerai longtemps de celui là…!
    Et oui Amé, je commence à me détacher doucement et profiter de plus en plus

    Bécots !

  6. Est-ce que tu en as profité pour méditer un peu ? … 😉

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

© 2018 La Tangente

Theme by Anders NorenUp ↑