Hpa-An

Hey,
Premier article dans la catégorie “Myanmar”. Ça ne fait que deux jours que je suis là, mais je voulais vraiment vous faire part de mes premières impressions. On m’avait prévenu, c’est un pays incroyable, ben je m’attendais pas à ça.

Tout d’abord, si certains veulent y aller en traversant la frontière terrestre Myanmar-Thaïlande, sachez que c’est extrêmement simple. J’ai pris le point de passage le plus reconnu, Mae Sot, et après quelques heures de bus depuis Bangkok, 5km de marche (qu’il est possible de faire en taxi pour 1 euro et des poussières), une petite attente (car il était 5h, la frontière ouvre ses portes à 5h30), quelques formalités, j’étais en Myanmar.

La suite, c’est seulement 3h de taxi pour rejoindre Hpa-An, et rien qu’en 3h, si on regarde les paysages, on est fasciné. Il était donc environ 6h du matin, et j’ai pu voir le lever de soleil sur cette terre tellement différente de celles que j’ai pu visiter auparavant. C’est un sublime mélange entre la baie d’Halong et les grandes plaines du Rajasthan.

En effet, au milieu de ces grandes plaines parfois forestières, parfois cultivées ou encore désertes se dressent ces immenses montagnes très abruptes, à l’instar de cette fameuse baie vietnamienne. Et ben je peux vous dire qu’un paysage pareil sur fond de lever de soleil, ça fait rêver.

cameringo_20160113_064618

Il est 9h quand nous atteignons Hpa-An, deux israéliens, un allemand et moi-même (partage de taxi, tout ça …). Nous trouvons une auberge avec une vue magnifique…

DSC01159

Puis une fois mes sacs posés, je file louer un scooter et pars à la découverte de cette ville et ses secrets. Je n’ai eu le temps d’aller qu’à deux endroits ce jour là.

D’abord, comme j’aime le faire dans les villes qui le permettent, j’ai gravi une montagne, mount Zwegabin. 720m de dénivelé, j’ai compté les marches, 3586 (plus ou moins, c’est pas facile de compter jusqu’à 3586 sans se planter, et en se faisant attaquer par des singes sur la route).

Une heure et quart après, malgré l’effort (oui, c’était pas simple) pour monter des 3586 marches, le jeu en valait la chandelle. Vue imprenable sur ces plaines coupées par un fleuve sinueux, et ces étranges montagnes qui sortent de nulle part mais qui culminent à plusieurs centaines de mètres.

 

DSC01165

DSC01167

Nice view ...

Nice view …

Hey !

Hey !

Une fois descendu, je rencontre un couple de français qui me demande son chemin pour rejoindre la bat cave (Cave des chauve-souris). Après une recherche sur ma carte, je les accompagne et les guide vers cette cave car le nom m’intriguait. Aucun regret, car une fois sur place, après avoir une nouvelle vue sur le fleuve, un pont, lors d’un début de coucher de soleil …

Landscape on the bridge and mountains

Landscape on the bridge and mountains

Banks of the river

Banks of the river

… nous avons eu la chance d’assister à un spectacle un peu hors du commun. À 17h35, sortant d’une cave, des milliers (millions?) de chauve-souris prennent leur envol pour je ne sais quelle destination. Heure de l’apéro? Du dîner? Je ne sais pas, mais elles avaient l’air de savoir parfaitement où aller. Pendant 15 minutes, un flux continue et dense de chauve-souris nous est passé au dessus de la tête en direction des montagnes de l’autre côté du fleuve. Spectacle unique et impressionnant.

Bats

Bats

Bats

Bats

Le lendemain, rebelotte pour le scooter (c’est super pratique parce que mine de rien, les distances entre chaque “site” sont relativement longues. C’est 5 à 10km pour rejoindre un nouvel endroit, à chaque fois).

J’ai alors commencé par visiter deux grottes au pied de ces immenses montagnes. La première, Kawgun Cave, relativement petite, était remplie de statues de Buddha. Il y avait également des gravures dans les parois datant environ du 13ème siècle. Protégées par le soleil, ces gravures colorées sont très bien conservées.

DSC01212

Engravings

Engravings

La deuxième grotte, Yathaypyan Cave, était nettement plus impressionnante de par sa taille. Je me suis enfoncé dans ses méandres pour ressortir finalement de l’autre côté de la montagne, afin d’avoir une deuxième vue sur les plaines du Myanmar. Beaucoup de gravures ornaient également les parois, datant aussi du 13ème siècle.

Outside of the cave

Outside of the cave

Buddhas statues

Buddhas statues

Scary cave ...

Scary cave …

Cave

Cave

Outside of the cave

Outside of the cave

Other side of the cave

Other side of the cave

DSC01244

La fin de la journée était magique. Je suis allé voir Kyauk Kalap Monastery, un monastère au milieu d’un lac tout à fait rond, perché sur un rocher hors du commun. Assister au coucher de soleil depuis cet endroit était féérique.

Kyauk Kalap Rock

Kyauk Kalap Rock

Future monks in Kyauk Kalap Monestary

Future monks in Kyauk Kalap Monestary

Temple in front of Kyauk Kalap

Temple in front of Kyauk Kalap

Sunset on Kyauk Kalap

Sunset on Kyauk Kalap

Sunset on Kyauk Kalap

Sunset on Kyauk Kalap

Sunset on Kyauk Kalap

Sunset on Kyauk Kalap

Sunset on Kyauk Kalap

Sunset on Kyauk Kalap

Et deux photos pour le fun parce que je les aime bien

DSC01251

Working in the fields

Working in the fields

  1. Encore un p’tit café du matin en voyageant grâce à toi! 😉
    Merci ma poule!

  2. C’est un régal de te lire Rom ! Merci ! On pense à toi 🙂

  3. Tu fais rêver Romain!!!! On a envie d’y être … Et on y est presque grâce à tes supers photos et textes!!!

1 Pingback

  1. Myanmar |

Leave a Reply

Your email address will not be published.

*

© 2018 La Tangente

Theme by Anders NorenUp ↑