La Patagonie en Mai (Partie 2)

Après la visite de Punta Arenas et le W Trek dans le parc national de Torres Del Paine, Tanguy et moi sommes allés en direction de El Calafate, là où se trouve le Perito Moreno, fameux glacier vraiment imposant, et El Chalten, petit village très mignon également départ de jolies randonnées. La Patagonie a tellement à nous offrir…

Nous arrivons donc à El Chalten en début d’après midi, trouvons une auberge, et partons faire la randonnée qui permet de voir le Fitz Roy, pic rocheux aux allures de Torres Del Paine mais avec un glacier à ses pieds. C’est parti.

Direction le Fitz Roy

Direction le Fitz Roy

Carte El Chalten

Carte El Chalten

La randonnée est très sympathique, bien plus simple physiquement que ce qu’on a pu faire à Torres Del Paine, mais c’est pas plus mal, ça repose. On avance à un bon rythme, profitant de jolies vues sur la vallée ou sur le Fitz Roy au loin, avant d’arriver au camping dans lequel nous allons passer la nuit.

La vallée

La vallée

Fitz Roy, là bas

Fitz Roy, là bas

On a appris quelques leçons pendant notre dernier trek. Les nouilles minutes et les oats, c’est bien, mais c’est un peu répétitif. Cette fois-ci, on a également prévu du pain, du jambon et du fromage, à faire cuire sur la popotte lorsqu’elle chauffe pour faire bouillir l’eau. D’une pierre deux coups, et en plus c’est super bon. Yummy.

Un oiseau s'invite au repas

Un oiseau s’invite au repas

'nap!

‘nap!

La nuit se passe bien, on est encore une fois bien équipés pour les -5°C extérieur, aucun soucis. On se lève une nouvelle fois aux aurores pour aller profiter du lever de soleil au point de vue du Fitz Roy, et une nouvelle fois, on n’est pas déçus, le ciel nous refait sa danse de couleurs …

Bright moon

Bright moon

Premières lueurs

Premières lueurs

Magical

Magical

Les couleurs...

Les couleurs…

… et le Fitz Roy s’habille de ses plus belles lumières.

Premier lever de soleil

Premier lever de soleil

Cette fois, là glace tient bon

Cette fois, la glace tient bon

Deuxième lever de soleil

Deuxième lever de soleil

On descend ranger toutes nos affaires, puis on prend un sentier qui rejoint deux treks pour aller au Lago Torres, au pied du Glacier Torres. Sur le chemin, on tombe sur un nouveau lac gelé, qui glisse bien. On s’amuse comme deux gamins pendant près d’une heure en glissant dessus et en s’éloignant le plus possible du bord. (Pardon maman, je sais que c’est stupide, je ne recommencerai plus).

On traverse une forêt enneigée au fond d’une vallée, tandis que les versants ensoleillés rappellent parfois un temps estival. Le contraste est superbe et surprenant.

Forêt de glace

Forêt de glace

On arrive finalement au Lago Torres, immense lac gelé encore une fois, avec au fond le glacier Torres.

El guardian del Lago Torres

El guardian del Lago Torres

#seulaumonde

#seulaumonde

J’ai une douleur au tendon d’achille qui me poursuit depuis quelques heures, donc je n’irai pas plus près du glacier, mais Tanguy, photographe reporter en herbe l’a fait pour moi et a récupéré de belles photos.

Glacier Torres

Glacier Torres

Il est temps de rentrer à El Chalten, dormir une bonne nuit en hostal, puis récupérer le bus le lendemain matin en direction de El Calafate.

Pause cookie

Pause cookie

Ya pas que moi qui suis SDF

Ya pas que moi qui suis SDF

Quand nous sommes arrivés, le temps était un peu grisatre, et la météo n’était pas de bonne augure pour le Perito Moreno. Nous avons alors pris notre temps. Le dernier jour, nous voulions y aller, malgré une météo toujours peu clémente. Motivés, lorsque nous arrivons au terminal de bus, nous ne sommes que deux, et le bus ne part que si nous sommes au minimum trois. On attend, personne, déception. Pour ne pas être inactifs, nous sommes promenés dans les environs. Rien d’exceptionnel, mais on est redevenus des enfants. Je n’ai pas de photo, mais on a fait de la balançoire. Ouais.

Bravo Tanguy !

Bravo Tanguy !

Le lendemain matin, c’est le départ de Tanguy. Deux semaines avec lui incroyables, ça m’a fait tellement plaisir d’être avec un de mes meilleurs potes et de pouvoir partager ce bout de chemin avec lui, une expérience que je ne n’oublierai jamais.

Je rencontre à l’auberge deux nouvelles personnes, Eliott et Florence, qui font également un tour du monde, mais c’est le début pour eux, ils commencent par l’amérique du sud. Les veinards. En leur compagnie, je vais encore une fois me promener aux environs de El Calafate, mais cette fois du côté des montagnes derrière la ville. On passe devant un terrain de rugby plutôt bien gardé (on ne sait pas trop pourquoi), puis on grimpe pour avoir cette belle vue, du haut d’une petite falaise.

Terrain bien gardé

Terrain bien gardé

Faut pas tomber

Faut pas tomber

El Calafate

El Calafate

Enfin, le dernier jour, nous arrivons finalement à prendre le bus pour le Perito Moreno. Nous avons 5h sur place, et ce n’était pas trop, loin de la. Quel glacier imposant, quelle allure, quel majestuosité, quelle claque.

Perito Moreno devant les montagnes

Perito Moreno devant les montagnes

Profondeur de glace

Profondeur de glace

Perito Moreno

Perito Moreno

Champ de glace

Champ de glace

Panorama

Panorama

Superbe ciel

Superbe ciel

On a même eu le droit a une massive chute de glace, créant un bruit de tonnerre et une onde hypnotique sur l’étendue d’eau tantôt tranquille. Et le truc chouette dans tout ça, c’est que je filmais. (La glace tombe après 25s de vidéo)

Ce glacier était le plus impressionnant qu’il m’a été donné de voir dans mon voyage, vraiment unique. Mais il est temps de rentrer, faire nos affaires, et prendre l’avion pour le nord de l’Argentine. Nous prenons l’avion car c’est environ le même prix que les bus, sauf qu’eux mettent environ 80h pour remonter. Par ailleurs, nous connaissons une personne qui est allée un peu plus au nord de la Patagonie quelques jours avant nous et qui nous a dit que pour le coup, beaucoup d’endroits étaient fermés. Cet avion me fait alors gagner du temps pour profiter au maximum de la Bolivie et du Brésil, sinon j’étais un peu short niveau timing, et j’aime pas trop être short.

À très vite, je vous embrasse depuis la Bolivie, parce que oui, j’y suis déjà, mais j’ai plein de choses à raconter sur le nord de l’Argentine.

7 Comments

  1. Trop génial le trip des 2 compères
    merci pour vos superbes photos, ça donne trop envie d’y aller
    bonne continuité en Amérique du sud

  2. Ah oui du coup un poil deg d’avoir loupé le Perito Moreno, ça a l’air sacrément magnifique ! Mais c’est pas grave rentrer bosser en France c’était bien aussi, euh .. x)

  3. Magnifique…! Tu peux pas savoir comme tes annonces montrent à quel point les rêves sont réalisables et seront donc… réalisés 🙂

    Perso en ce moment je voyage aussi, je viens de passer à côté de Montréal…… Dans le Morvan…. En France… LOL ! 🙂

  4. Et vous avez bouffé l’oiseau au petit dej au final ou pas?

    Sinon c’est incroyable!!!!!!! Trop envie de faire le même trip!!!

  5. MERCI !! Pour cet itinéraire qui vend du rêve et surtout d’avoir enfin témoigné de la Patagonie en Mai : grâce à toi j’espère convaincre mon acolyte d’entamer ce trip un peu fou 🙂

  6. Holaaa!!!

    Je pars solo et pas encore bien équipée pour Punta Arenas le 7 mai, vous avez mis combien de temps à faire ce bel itinéraire?
    J’ai trop hâte !!!

    • Hello !
      On a marché deux journées sur le trek El Chalten et cinq sur le trek Torres del Paine, et en tout on a du passer à peu près 15 jours en Patagonie avec un peu de temps pour se poser et se balader :).
      Profite bien de ton voyage dans cette magnifique destination !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

© 2017 La Tangente

Theme by Anders NorenUp ↑